Histoire des Collines Sabotonnerre

De Runes of Magic Wiki FR
Aller à la navigationAller à la recherche

Dalanis La création du Royaume de Dalanis remonte à l’époque où le légendaire Roi Kalume, accompagné de ses alliés et des antiques héros, fi t face aux armées démoniaques dans une terrible bataille qui conduisit au « Grand Bannissement » des êtres maléfi ques. Malgré sa longue et glorieuse histoire, le noble royaume semble aujourd’hui avoir perdu son faste d’antan. Emporté très tôt par la maladie, le Roi Motwas laissa en héritage à son jeune fi ls, l’actuel Roi Callaway, alors âgé de 14 ans, la charge d’un royaume fort fragile. Profi tant de la faiblesse du jeune roi et du fait que le testament de Motwas était incomplet, certains princes se mirent à convoiter le trône et, dans de nombreuses régions, on se disputa la possession de territoires. Pour couronner le tout, de nombreux habitants du royaume accusèrent le Général Lance, Chef de la Garde Coeur de Lion, d’être mêlé à la mort du Roi Motwas. La garde avait été assignée par Motwas lui-même à la défense du royaume et le général Lance, de par son statut de chef de la garde, avait pour mission d’assurer la sécurité de la famille royale. En dépit des diffi cultés, le jeune et fi er descendant de Kalume a décidé de s’attaquer aux problèmes qui rongent le royaume. Avec courage, il essaie de lutter contre

les complots et les révoltes et tente de rétablir la gloire et la puissance de Dalanis. En dépit des nombreuses personnes cherchant à s’emparer du pouvoir, Callaway n’est pas seul. Il espère que les descendants des héros qui par le passé se tinrent au côté de son vaillant aîné pourront l’aider à rétablir le calme et l’ordre dans son royaume. Les dirigeants des six principautés consentiront-ils à écouter le jeune roi et accepterontils à nouveau de se tenir à ses côtés ? Ou bien sont-ils la source de tous ces troubles ?

14.3 La Garde Coeur de Lion La Garde Coeur de Lion assure la protection de la maison royale de Dalanis. C’est l’un des derniers ordres de ce type à suivre l’esprit et le code d’honneur des chevaliers. Leur chef, le général Lance, connu pour son goût de la justice, dirige la garde d‘une main de fer et veille à ce que ses hommes respectent les règles de la chevalerie. Nombreux sont ceux qui pensent que le général et sa garde ont permis à Dalanis de conserver son honneur pendant toutes ces années. Pour ceux qui cherchent à s’emparer du trône, la Garde Coeur de Lion et son chef sont un obstacle qu’il faut à tout prix éliminer. Cependant, toutes les tentatives ont jusqu’à présent échoué. Les habitants de Dalanis l’appellent avec profond respect la « Lumière Infl exible » et laissent sans craintes leur destin entre ses mains. Bien que les chevaliers de la Garde Coeur de Lion soient capables d’affronter des ennemis très supérieurs en nombre, ils sont, en cette période de troubles et de confl its larvés, obligés de se tenir à l’écart afi n d’assurer la protection du Palais de Dalanis ainsi que celle du jeune roi.

14.4 Les six anciennes principautés

Pour faire face aux forces démoniaques, le roi humain Kalume et le roi elfe Antaikolon rassemblèrent toutes leurs armées. Après une terrible bataille et la perte de nombreux guerriers elfes et humains, l’alliance réussit à repousser les démons, condamnant ces derniers au Grand Bannissement. Ainsi, la vie en Zandorya put reprendre son cours normal et paisible. Parmi les nombreux alliés qui composaient l’alliance, Kalume en choisit sept qui avaient particulièrement fait preuve de courage et il les nomma Princes. Ces derniers avaient pour mission de défendre la paix et la liberté des peuples zandoriens. Seul Tirsov Bottedefeu, le chef des nains Bottedefeu, refusa l’offre du roi et s’en retourna avec les siens dans les montagnes isolées, là où ils pouvaient continuer leur vie loin des turpitudes du monde. En guise de cadeau d’adieu et également pour remercier les nains d’avoir fabriqué son magnifi que bouclier « Sermensacré », le Roi Kalume offrit à Tirsov son immense hache appelée « Hurr‘khan ». Les six autres chefs furent donc nommés « Princes du Monde », plus connus sous le nom des « Six Anciens Princes ». Cependant, ils devaient allégeance au royaume de Dalanis dirigé par Kalume et ses descendants. Les six anciennes principautés sont :

La Principauté d’Aren,

gouvernée par les descendants de Letin Mocliff, dit le « Bouclier Inébranlable ». L’enfance du plus fi dèle confi dent de Kalume, Letin Mocliff, est en de nombreux points semblable à celle du Roi Kalume. Le premier vivait dans une famille de paysans et les parents du second étaient pêcheurs. La vie des Mocliff n’était certes pas des plus aisée, mais ils se contentaient de ce qu’ils avaient. Un jour cependant, une armée de démons envahit le village où habitaient les Mocliff. Alors que Letin travaillait aux champs, ces monstres détruisirent tout ce qu’il avait, sa famille et sa maison. Suite à cela, Letin perdit presque toute envie de vivre et se mit à noyer son chagrin dans l’alcool. Sans espoir, démoralisé et n’ayant plus le goût de vivre, Mocliff sombra dans la haine et la tristesse. Mais, un jour, son chemin vint à croiser celui du jeune Kalume. Alors que le fermier était au plus bas, le roi lui offrit sa cape, et l’encouragea à reprendre espoir. Kalume rappelait à Letin son jeune fi ls disparu et le jeune pêcheur lui fi t part de sa volonté de partir en guerre contre les démons. Les nobles plans de Kalume ravivèrent la fl amme de vie longtemps éteinte de Letin Mocliff. Aussi décida-t-il de rejoindre les rangs de l’armée de Kalume. Pour cela, il arrêta de boire et soumit son corps à de longues heures d’entraînement. La culpabilité qu’il ressentait pour ne pas avoir pu porter secours à sa famille, renforça encore plus sa conviction et sa volonté de protéger les autres. C’est ainsi que l’ancien paysan se fi t rapidement un nom au sein de l’armée. Après moult batailles, le corps et le visage de Mocliff étaient recouverts de cicatrices. Le valeureux héros sans famille était toujours le dernier à quitter le champ de bataille et, au mépris du danger, il n’hésitait jamais à secourir un camarde. C’est ainsi que Kalume le surnomma le « Bouclier Inébranlable » et qu’il devint le confi dent et le frère d’arme du jeune roi. Mocliff, qui n’avait jamais oublié son passé, tenait la cape que Kalume lui avait offerte pour son bien le plus précieux et affi rmait avec ténacité que la cape était la source de sa force. Plus tard, Letin était devenu la véritable cape protectrice de Kalume, proche de lui, le suivant discrètement et toujours prêt à donner sa vie pour protéger son roi et ami. Il porta cette cape jusqu’à sa mort et une de ses dernières volontés fut que l’on enterre avec lui. Aujourd’hui, malheureusement, Dalanis ne peut plus compter sur le Royaume d’Aren et sur les descendants de Letin Mocliff, car ils se sont également lancés dans les luttes de pouvoir afi n de prendre possession du trône.